Les effets insoupçonnés d’un Bad Buzz en SEO !

Non, nous n’allons pas aborder du tout, dans cet article, l’aspect lié à la notoriété, ou encore aux conséquences néfastes que peuvent provoquer un bad buzz en général, nous allons plutôt focaliser sur les aspects purement SEO (référencement stratégique), et les incidences à moyen et long terme que peuvent avoir ce genre de problématiques.

Et au risque de vous surprendre, ces conséquences ne sont pas toutes mauvaises du point de vue stricte du référenceur professionnel ! Et oui, les moteurs de recherche ne « considèrent » pas toutes les orientations thématiques (qu’elles soient bonnes ou mauvaises) d’un article, ou d’une communication quelconque. Elles les dissèquent d’un point de vue mathématique (algorithmique), pour mieux les « classer » (SERP ou Search Engine Results Pages). Et par conséquent, le résultat à moyen et long terme a de quoi surprendre, car ils ne sont pas tous négatifs !

Un bad buzz, concrètement, c’est quoi ?

Une communication d’entreprise (ou d’une association, d’un organisme quelconque), c’est tout d’abord un message à faire passer sous le nez du plus grand nombre d’internautes (tout en restant focalisé sur une cible bien déterminée à l’avance) ainsi qu’un véhicule (mode de transmission de ce message promotionnel, publicitaire, ou autre), qui peut revêtir la forme d’un réseau social, d’une régie publicitaire en ligne, ou tout simplement d’un blog. Le bad buzz, c’est un peu le côté obscur de la communication, c’est le « fail » de la promotion. Et la sanction en termes de notoriété ne se fait pas attendre en général. Sur un mauvais message, de nombreux relais médiatiques naissent spontanément, et génèrent souvent une masse de messages négatifs en retour, qui caractérisent l’indignation de nombreuses personnes.

Nous allons étudier le cas d’un récent bad buzz massif en provenance de la belle ville de Laval, et qui a suscité de très nombreuses réactions de toutes sortes de la part des habitants de la magnifique île de la Réunion, dans l’Océan Indien qui malheureusement, depuis des années, subissent les attaques répétées de requins. La ou les personnes en charge de la communication d’un parc aquatique ont cru bon de lancer une campagne promotionnelle, sur différents supports, dont le web, précisant que dans leur parc aquatique, je cite ; « ils n’ont pas de requins », ce à quoi de très nombreux Réunionnais ont répondu en ligne de manière assez rude, ceci étant parfaitement mérité.

Les retombées statistiques et conséquences en SEO.

La première conséquence en SEO, est le fait que quasiment tous les médias de l’île ont relayé cette information, sur leurs sites d’actualités locaux, mais également sur les pages sociales liées (Facebook, Google+ entre autres). C’est au travers de la teneur des commentaires des lecteurs sur ces articles en ligne, que l’on peut constater de manière claire l’indignation générale provoquée. Et…. Chaque article intègre dans la grande majorité des cas….. un lien (ou back Link) vers le site du parc aquatique en question….. Les statistiques de fréquentation de ce même site se sont donc envolées, générant du coup l’amélioration de plusieurs statistiques impactant les positions du site leur globalité : le nombre de nouveaux visiteurs acquis, nombre de pages vues par visite, souvent associé, ainsi que le taux de rebond qui lui baissera au vu du grand nombre de pages vues par visite. C’est donc du tout bon en référencement !

Les tendances de recherche (Google Trends) s’envolent !

Un bad buzz aura également pour effet de générer un très grand nombre de recherches, spontanées pour la plupart, sur les moteurs et sur les expressions-clés liées à la thématique du bad buzz. Ce qui aura pour effet, comme l’indique le logiciel en ligne Google Trends, de générer une nouvelle tendance globale de recherche. Lors de nos tests nous avons pu constater que l’expression « aquabulle » (unique et peu usuelle), représentative de l’établissement aquatique incriminé, a son indicateur de tendance qui a grimpé de 42 à 100% et ce en l’espace de 2 jours ! Pour rappel, les Trends ou « Tendances » Google sont prises en compte également dans les algorithmes de classement, car elles suggèrent aux data centers de Google que certains nouveaux termes deviennent importants, et donc, qu’il est nécessaire de mettre en avant certaine pages web plutôt que d’autres, en fonction des sujets et thématiques liées.

Backlinks, voire, linkbaiting en folie !

Un phénomène de linkbating intensif s’est alors lancé, générant en cascade, de très nombreux liens divers et variés, issus de toutes sortes de plateformes (pour rappel, Google et ses acolytes adorent la variété, types de liens, ancres nommées thématisées, etc…), forums de discussion, commentaires sur articles de blogs et autres pôles de visibilité web qui du coup impactent considérablement l’ensemble de la visibilité du site ciblé. Le nombre de liens entrants vers le site étudié est passé en quelques jours de 481 liens entrants, à 2083, renforçant ainsi la popularité du site (Domain Ranking).

Conséquences sur les rankings de Google.

Les notations de Google, ou rankings, du coup, s’améliorent considérablement (du moins lors de leurs prochaines mises à jour). En effet, le Social Ranking (notation dédiée aux pages sociales, Facebook, Linkedin, Pinterest, et Google+) prend quelques points au vu du nombre de réactions suscitées sur les réseaux sociaux. Les algorithmes prenant en considération le nombre considérable de liens externes pointant vers les pages du site cible, eux aussi, s’enflamment, et considèrent le site de l’établissement cité en exemple, comme important, et le site représentatif est donc mis en avant !

Bilan de cette rapide analyse SEO.

Un bad buzz n’est certainement pas la meilleure méthode pour accroître la notoriété en ligne d’une entité. Mais comme pour toutes actions web, des conséquences « collatérales » non-négligeables sont à prendre en considération car elles sont réelles, et impactent sur du long terme.

 

Résumé
Le bad buzz en SEO : tout n'est pas perdu, loin de là !
Titre de l'article
Le bad buzz en SEO : tout n'est pas perdu, loin de là !
Déscription
En effet, du point de vue stricte du référenceur professionnel, un bad buzz n'est pas négatif en soit. Découvrez pourquoi, et les incidences positives liées à un bad buzz en SEO.
Auteur
Editeur
Anaconda SEO
Logo


Vous appréciez ? Partagez !
Facebookgoogle_pluspinterestlinkedinmail

Articles récents

Publier un commentaire