Anabolisants & steroïdes pour sites internet !

Comment obtenir du « jus SEO » sur son site ? (puissance & visibilité)

Tout d’abord qu’est-ce que le « jus SEO », un liquide binaire ? Une invention récente financée par les plateformes de crowdfunding telles que KickStarter ? Une légende urbaine qui ne cesse de refaire surface sur les réseaux sociaux ou dans le monde fabuleux des informaticiens? (vous savez, ces ermites qui travaillent dans l’ombre, et qui trouvent des solutions tout le temps, partout et pour tout le monde !).

Non, nous, consultants SEO, ne sommes ni dans la Matrice, ni dans une des dernières superproductions Américaines de type Heroic Fantasy. Nous parlons plus concrètement de notations, de rankings, de niveaux qu’attribuent les algorithmes de classement des moteurs de recherche majeurs tels que Google, Yahoo ou encore Bing. (Tout en sachant qu’il existe le même type de programmes très complexes dans les réseaux sociaux majeurs eux aussi, tels que Facebook, et qui impactent fortement la visibilité de vos publications)

Ce « jus SEO » est la résultante du total des actions cumulées dans le temps, menées dans le cadre d’une campagne SEO. Augmenter la quantité de ce fameux jus SEO, cela peut-être le simple fait d’ajouter dans son blog un contenu rédactionnel pertinent, porteur, relayé. Cela peut également être un lien externe pointant vers l’une des pages de votre site internet, ou encore le partage d’un de vos articles sur une page sociale importante.

Les vases communicants du SEO : un jeu perpétuel.

Imaginez que chaque site sur la toile (le web) soit représenté par un vase plus ou moins vide. Son niveau initial de remplissage (ouverture ou lancement d’un site internet) se situe aux environs de 5%. C’est-à-dire que le vase représentant la visibilité du site est quasiment vide. Il est donc nécessaire, afin de le rentabiliser, de « remplir » ce vase. Les actions qui permettent de combler cette défaillance normale (puisqu’initiale) vont de l’ajout d’un rédactionnel pertinent et de grande taille, en tant que nouvelle page du site, à son partage sur les réseaux sociaux. Cela peut-être également, ajouter un simple lien interne au site, liant judicieusement 2 pages de ce dernier. Mais pour un consultant SEO, l’action qui apporte le plus de « jus SEO », donc de puissance, de visibilité, ce sont les liens externes qui pointent vers la page d’introduction ou d’autres pages du site référencé. Encore faut-il pouvoir trouver des sites dits de dépôt, qui correspondent à la même thématique, qui acceptent les liens sortants, et qui ne sont pas pénalisés par Google ! Pas une mince affaire, raison pour laquelle le métier de netlinker est de plus en plus sollicité (car finalement très rentable à moyen et long terme !)

Les vases sur 2 niveaux ! Site & pages !

Votre « vase » commence à se remplir, vous le sentez au vu du trafic qui augmente. Ce n’est pas suffisant ! En effet ; ce fameux vase est lui-même rempli de mini-vases ayant chacun leur propre contenu (désolé pour l’image !). Je veux plus simplement dire chaque page constituant votre site est également un vase plus ou moins rempli de ce jus SEO tant recherché. Ceci implique du coup que les liens externes (ou backlinks) se doivent de ne pas tous pointer vers votre page d’introduction, mais également sur certaines de vos autres pages, aussi importantes. (On évite, là, pour le coup, de faire du netlink sur une page contact ou sur votre page représentative de vos conditions générales d’utilisation, qui elle (ce mini-vase !) ne nécessite aucunement d’être valorisée (rempli !)

La qualité du jus SEO : d’une importance capitale.

Histoire de compliquer d’avantage cette histoire de vases (pages / site !), il est nécessaire de prendre également en considération l’aspect qualitatif du site sur lequel nous allons « prélever du jus SEO » (déposer un lien, un backlink). La notion d’ancre nommée joue alors un rôle important. Qu’est-ce que l’ancre nommée d’un lien HTML ? Il s’agit du texte représentant le lien lui-même ! Un lien de type « en savoir plus » ou encore « lire d’avantage » n’apporte que très peu de puissance et de visibilité au site ciblé. Par contre, si vous cherchez par exemple à mieux référencer les pages de votre boutique marchande vantant les mérites de toute une gamme de chaussures de luxe, le lien que vous déposerez sur le site externe que vous aurez judicieusement choisi sera de type «chaussure de luxe » et non pas « en savoir plus » ! Ainsi, vous donnerez plus de puissance sur ce terme-clé, à votre page réceptrice. Attention, la qualité de ce jus SEO dépend également d’autres facteurs : le site de dépôt sélectionné a-t-il une thématique approchante de la vôtre ? Est-il sanctionné par Google, ou au contraire apprécié ? Bref, tout un travail bien avant même de déposer un texte et/ou un lien (backlink)

La quantité nécessaire pour être au top ? Tout dépend de votre concurrence en ligne.

Il est impossible de parler de quantité de liens externes (backlink). Nous parlerons plutôt d’un mix entre la qualité des liens externes et leur quantité. Avec notre expérience, nous avons pu voir certains sites se positionner 1er dans Google avec seulement 3 backlinks de très grande qualité ! Pourquoi ? Le site référencé était d’excellente qualité (contenus rédactionnels optimisés, structure de site parfaite, et aucune faute, erreur, sanction, ou encore frein SEO détecté) et la concurrence thématique (les sites concurrents), eux, étaient d’une qualité médiocre et sanctionnés massivement !

Comment évaluer la quantité de jus SEO présente sur son site ?

A l’heure actuelle, la seule façon d’évaluer la qualité du jus SEO, de la puissance, de la visibilité d’un site internet consiste à évaluer son trafic organique entrant, et la qualité de ces visites (taux de conversion, ROI). A l’évidence, si au bout de quelques semaines de référencement, d’opérations de netlinking, et de travaux rédactionnels, votre site stagne aux mêmes positions, sans transformations complémentaires, il sera alors nécessaire de vérifier la compatibilité sur les plans techniques, structurels et rédactionnels du site en cours de référencement ; des (mauvaises) surprises vous attendent alors !



Vous appréciez ? Partagez !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Articles récents

Publier un commentaire