Comme dans toutes choses, en l’occurrence, tous métiers, il existe de bonnes et de moins bonnes pratiques.

Comme il existe de bons référenceurs, soucieux de leurs performances, de la qualité de leurs prestations, ainsi que de leur notoriété.

Puis il existe des référenceurs novices, amateurs (qui ont le droit de l’être, pas de confusion !)… mais qui, en proposant des contrats professionnels SEO, peuvent impacter très gravement la rentabilité d’une entreprise, d’une association ou tout autre structure dont l’activité économique se doit d’être stable ou en progression.

Nos différentes expériences de consultants SEO démontrent que ces pseudo-référenceurs peuvent dans certain cas pousser une entreprise à mettre la clé sous la porte… mais n’en tiennent pas compte au profit de leurs propres comptes en banque….

Un doute ? Demandez notre avis ;

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Prestataire SEO concerné

Site du prestataire

Message

L’ “EXPERT SEO” auto-improvisé : le cas du pseudo-référenceur amateur ou débutant (et ses dangers)

« Bonjour, je vous propose de signer un contrat SEO de 500 de nos Euros par mois, pendant 3 mois, pour faire en sorte de placer vos pages web dans le top 5 de Google ! ».

Ce discours type issu de l’amateurisme le plus total, peut conduire à de nombreuses promesses non tenues…. et les conséquences économiques qui vont avec. Pour nous, consultants SEO professionnels, cette phrase d’accroche commerciale est l’équivalent d’un mensonge technico-commercial sous plusieurs angles :

  1. Le référenceur débutant propose, sans même connaître les objectifs du commanditaire, ou client, un contrat imposant une durée, un coût. Ces derniers éléments sont fonctions de la concurrence en face et en ligne, ainsi que du nombre d’actions SEO à réaliser ! Nous, SEO managers, ou consultants SEO, sommes dépendants des modifications et aléas algorithmiques de Google, Bing, Yahoo et autres moteurs ! Il est possible de proposer, comme nous le faisons, des packs de démarrage SEO, intégrant une dépollution technique du site à référencer, et des actions de démarrage pour optimiser et faire progresser le site en termes de positions dans les résultats de recherche, mais de là à prédire un positionnement en fonction d’un coût et d’une durée de contrat nous paraît plus étrange encore que de proposer de lire dans l’avenir au travers de lignes de codes !
  2. Un référenceur professionnel se doit avant toute proposition commerciale, si objectifs à atteindre il y a, d’étudier la demande réelle et de faire un bilan initial du site, de sa visibilité, et de sa concurrence. En effet, référencer un site dans le top 5 de Google sur l’expression « hôtel ile Maurice », avec plus de 85 concurrents, dont certains anciens, ce n’est pas du tout la même chose que de référencer dans le top 5 également un site sur l’expression « boutique-hôtel nord ile Maurice », cette expression n’ayant finalement que peu de concurrence, et cette concurrence étant défaillante techniquement et sur le plan rédactionnel.
  3. Promettre un TOP x dans Google sur telle ou telle expression en SEO en trois mois, relève pour nous, consultants SEO, de l’irresponsabilité la plus totale. Que se passe-t-il en cas de changement algorithmique majeur de Google ? Quelles conséquences le site subira-t-il en cas de détection de sur-optimisation, et donc, de blacklistage (voir techniques SEO Black Hat) ou de Sandbox (pénalité massive de Google). La concurrence elle-même peut progresser dans les SERPs, et affiner ses positions, ou encore, augmenter son potentiel de visibilité web général en activant de nombreux outils et le savoir-faire d’une équipe concurrente de SEO managers.
Black Hat SEO

LE SEO MANAGER AUX DENTS LONGUES : le cas du consultant SEO sans scrupules.

White Hat SEO

Nous avons là un énergumène qui non seulement annonce des objectifs totalement irréalisables, ou sur un délai très long, mai qui également sur-vend son contrat, en mettant en avant la difficulté incommensurable de la tâche que l’on s’apprête à lui confier.

En SEO, en référencement stratégique, rien n’est insurmontable, mais il faut planifier les opérations de manière judicieuse, précise, et il est indispensable de travailler sur du moyen, voire du long terme afin de produire des résultats réellement très intéressants. Ce type de pseudo-consultant SEO peut nuire aux finances sans jamais apporter un quelconque résultat concret, et donc, mettre à mal l’économie d’une entreprise, qui rappelons-le au passage, investit dans le savoir-faire du consultant SEO, afin de rentabiliser sa représentation sur internet.

Quelques cas connus et recensés dans l’Océan Indien et en France avec une fausse notoriété en ligne (des comptes truqués, manipulations de néophytes etc…) :

Faux-employés de Google

Lieu : Île de la Réunion.

Gravité :
Non ChéckéNon Chécké

Une jeune femme se fait passer pour une employée de Google, et vend des création de compte Google Business pour plus de 500 €.  Cela relève intensément du domaine de l’arnaque, puisque cette création de compte se fait très simplement, et gratuitement, par n’importe quel utilisateur du web. Cette manipulation est totalement accessible par tous, et ne coûte en rien 500 € !!!

Faux contrats SEO

Lieu : France

Gravité :
Non ChéckéNon ChéckéNon Chécké

Une société de création de sites internet très connue (de type usine commerciale à sites), dont le nom se terminer par ***EO.COM, propose à sa clientèle un pack de création de sites incluant du SEO. En réalité, aucune action SEO n’est réalisée, seules les statistiques du site sont présentées… De plus cette société s’approprie les noms de domaine de ses clients (dont les .FR), et donc, pratiquent le cybersquatting massif en toute impunité.



Vous appréciez ? Partagez !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail