stratégie digitale
augmenter portefeuille clients

Vous souhaitez augmenter la taille de votre portefeuille clients ou votre base de données de prospects en ligne ? En 2020, au vu des très nombreuses modifications algorithmiques apportées au sein des moteurs de recherche et des réseaux sociaux majeurs, il n’y a pas trente-six solutions.

Elles vont dépendre de vos moyens (budgétaires, publicitaires, autres), et / ou du niveau de votre volonté à agir, afin de faire de votre présence en ligne (votre site internet et ses pages sociales professionnelles, bref, vos services et produits), un véritable aimant à prospects et clients tout au long de cette nouvelle année.

Les sous-composantes qui feront le succès ou non de votre stratégie digitale cette année, sont celles liées à la qualité du ciblage que vous envisagez, et de la manière dont vous envisagez de transformer commercialement vos visiteurs, fans et followers.

La stratégie digitale optimale à court terme

Vous êtes pressés, comme quasiment tous les dirigeants d’entreprises, ou directeurs commerciaux. Lancer une campagne de référencement mettrait des mois à produire les effets escomptés, même si en général ils sont massifs.

Si le référencement stratégique présente de nombreux avantages, vous souhaitez malgré tout obtenir des résultats dans les plus brefs délais, les mesurer, puis les améliorer afin d’optimiser les coûts engagés. Et bien sachez-le, il existe un panel de solutions rapides et efficaces, dont la portée commerciale peut dépasser vos espérances, mais elles nécessitent un budget alloué, souvent conséquent, permettant d’utiliser des plateformes considérées comme étant coûteuses.

Si ces plateformes sont bien maniées, elles peuvent amener au succès très rapidement. Mais tout dépend de vos objectifs réels, en termes de retombées commerciales. Une stratégie digitale efficace et rapide, c’est faisable, mail il est nécessaire d’être très précis. Pas de calculs douteux. Des perspectives réalistes.

stratégie digitale court terme

La publicité reste couteuse, mais efficace, quand elle est bien maniée

publicité en ligne

C’est un fait, d’année en année, le coût des publicités augmente et donnent de plus en plus de mauvaises sensations aux entrepreneurs avertis ou néophytes, qui lancent leurs campagnes publicitaires. L’augmentation du coût du clic est souvent liée à un mécanisme d’enchères, qui, lorsqu’il y a beaucoup de concurrence sur une même thématique, fais s’enflammer les tarifs.

En effet, si votre domaine d’activité démontre une concurrence féroce en ligne, inutile de vous leurrer : les coûts d’acquisition de nouveaux prospects ou clients seront élevés. Mais… il faut bien reconnaître que les résultats commerciaux, après une courte période de tests, sont dans la très grande majorité des cas très satisfaisants, si le bénéfice net dégagé par unité vendue (services / produits) est satisfaisant. Une stratégie digitale axée sur la publicité en ligne nécessite une surveillance particulière afin d’éviter les fuites budgétaires inutiles.

En somme les résultats commerciaux vont dépendre de plusieurs facteurs, dont ceux liés à la rentabilité de vos produits (quelle marge réelle, incluant l’investissement publicitaire, pouvez-vous réaliser sur la vente d’une unité) et également ceux liés à la performance, à l’efficacité de vos publicités. Si cet ensemble de données, au bout d’une certaine période de test, s’avère être positif, vous avez gagné la partie, la stratégie digitale est la bonne, et à court terme. Attention tout de même, un première campagne publicitaire qui fonctionne bien, peut générer des résultats différents d’une période à l’autre de l’année.

Google Versus Facebook

Il s’agit là des deux principales plateformes publicitaires en ligne, et leur position de leaders se renforce encore en 2020, avec de nouvelles possibilités techniques intégrées dans leurs batteries d’outils publicitaires. Mais ces deux plateformes proposent différentes formes d’utilisation, à étudier avec attention en fonction de vos produits et cibles.

Concernant Google, il s’agit de se placer en tête des pages de résultats, en payant précisément une position, selon la concurrence établie sur un même terme-clé. Ainsi donc un expert-comptable désireux d’augmenter son portefeuille clients, fera de la publicité selon son secteur géographique (dans notre exemple Lyon), sur une terme clé de ce type : « expert comptable lyon ». Si de nombreux autres experts-comptables Lyonnais font de même, à la même période, il est évident de dire que le coût du clic sur l’annonce publicitaire s’envolera, et dépassera aisément l’euro. Si le coût d’acquisition d’un prospect ou d’un client devient hors-normes, arrêtez les frais de suite !

Pour Facebook Ads, la nouvelle plateforme publicitaire de Facebook, les choses se passent différemment, mais la notion d’enchères est toujours présente. En effet, Facebook selon votre annonce et son contenu textuel, va cibler les profils Facebook les plus à même de cliquer sur cette dernière (Facebook possède près de 300 informations pour chaque profil Facebook existant). Le ciblage devient donc rapidement précis (moins de 48 heures). Mais là aussi, si le ciblage de ces profils (données) est utilisé de manière intensive (beaucoup de concurrence), le coût du clic sur ces publicités s’envole, et il devient indispensable, chaque jour, de vérifier si le taux de rentabilité est toujours positif.
A vous de faire le choix des armes, dans le cas ou vous souhaitez que votre stratégie digitale 2020 soit efficace, tout en étant rapide !

facebook google

Modes de transformation commerciale

transformation commerciale

Pour vendre vite, au travers des plateformes publicitaires, il est important de distinguer les catégories tarifaires des gammes de services et produits que vous pourriez proposer. Un produit ou service à 79€ ne peut être vendu en ligne de la même manière qu’un produit à plus de 500 €. Il est logique de dire que sortir plus de 500 € de sa poche n’est pas donné à tout le monde, surtout pour les TPE et autoentrepreneurs. Une publicité ne sera pas suffisante pour vendre quelque chose d’aussi onéreux pour la plupart des entreprises de petite taille. 3 méthodes sont donc à distinguer, suite au lancement publicitaire d’une campagne, qu’elle soit sur Facebook ou Google.

Pour un produit à moins de 200 €, une publicité peut suffire. L’engagement financier n’est pas excessif, mais il est nécessaire d’avoir une présence en ligne particulièrement crédible. Le client est attiré par la publicité apparaissant sur son mur Facebook (par exemple), clique dessus, puis arrive directement sur la page produit, avec possibilité d’achat immédiat. Technique souvent employée dans le domaine du dropshipping par exemple.

Pour un produit situé entre 200 et 500 €, il est fortement conseillé d’utiliser un tunnel de vente plus sophistiqué, permettant d’épurer au fur-et-à-mesure des étapes, la liste des acheteurs potentiels, pour n’obtenir en bout de course que des acheteurs particulièrement intéressés et prêts à consommer. Il s’agit là de lancer une campagne publicitaire non-pas pour inciter directement à l’achat, mais pour proposer aux internautes de participer à un webinaire, sorte de cours en ligne par vidéo, aboutissant vers une page d’achat. C’est lors de ce webinaire (hyper structuré, gratuit ou payant), que vous allez « chauffer à blanc » les potentiels acheteurs, qui à la fin du visionnage, achèteront en masse, et sans sourciller.

La dernière catégorie comprend des produits ou services de plus de 500 €, qui représentent tout de même un investissement conséquent pour l’acheteur. Là, la stratégie digitale à mettre en place est similaire à la précédente, à la différence près qu’elle nécessite à la fin du webinaire, non-pas une page d’achat directe, mais la possibilité d’obtenir gratuitement un RDV au cours duquel le vendeur transformera ou pas le prospect en acheteur.

Une stratégie digitale efficace à moyen terme

Les outils disponibles en ligne pour favoriser la vente sont légion. Une stratégie à moyen terme intègre la plupart d’entre eux. Le référencement pour se positionner en tête des moteurs de recherche, des publications fréquentes et régulières sur les plateformes sociales telles que Pinterest, Facebook et autres, ou encore l’emailing, et la publicité vue précédemment, mais à utilisation plus restreinte.

Cette stratégie permet de faire ce que l’on appelle dans le jargon des agences de webmarketing, « du bruit digital », c’est-à-dire que l’on est présent, et massivement, sur l’ensemble des plateformes majeurs du web. Chaque jour, de nouvelles publications optimisées sont faites, des optimisations SEO sont appliquées (Google, Bing, Yahoo) et des mailings ciblés sont expédiés, afin de rendre chaque jour plus « visible » les services et ou produits à commercialiser.

rentabilité

Faites feu de tout bois !

stratégie digitale moyen terme

Il faut savoir qu’à ce jour, et plus encore en 2020, les interactions algorithmiques et internes, entre les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, sont de plus en plus importantes. Par exemple, il existe une partie de l’algorithme de classement des pages de Google, qui prend en compte certaines statistiques de vos pages sociales !

Cet algorithme greffé à Google, permet de savoir si vos pages et articles (site) sont partagées, likés, appréciées, et suscitent des réactions sur les plateformes sociales, et s’appelle le Social Ranking. Il est donc de bon ton de dire que la présence de votre entreprise se doit d’être la plus étendue possible.

Analyser, supprimez, ajoutez

Pour une stratégie digitale efficace à moyen terme, il est nécessaire d’ajouter aux nombreuses actions en ligne prévues, une action de monitoring, ou de surveillance. En effet, si vous voyez que pour votre service spécifiquement, il y a trop de concurrence sur les moteurs de recherche, il est inutile, ou du moins peu constructif, de focaliser sur les actions liées (SEO, référencement), il est même préférable de les réduire, pour mieux focaliser sur d’autres types d’action marketing.

Un autre cas de figure : au bout de quelques semaines, le trafic commercial de votre site est pour 75% généré par les moteurs de recherche, malgré de très nombreuses publications sur Facebook, n’hésitez pas à réduire la fréquence de vos publications sur cette plateforme, pour optimiser davantage vos pages pour Google. On optimise l’existant, pas à pas.

optimisation digitale

Le duo infernal

réseaux sociaux et moteurs de recherche

Vous l’aurez compris, pour votre entreprise, le duo réseaux sociaux – moteurs de recherche est l’atout à jouer en 2020, et plus que jamais. 4 réseaux sociaux sont pris en compte par Google (nous ne savons pas à l’heure actuel s’il en est de même avec les 2 autres moteurs de recherche majeurs que sont Bing et Yahoo).

Il s’agit de Pinterest, Facebook, Linkedin et feu Google+ renommé et refondu sous la forme du nouveau Google Business que l’on connaît. Oui, Twitter a délibérément été écarté par Google, dans ses calculs algorithmiques. Ce duo représente 2 des 5 canaux de trafic majeurs permettant de générer de la visite sur un site internet marchand (ou pas d’ailleurs).

Votre stratégie digitale solide, sur du long terme

Beaucoup préfèrent jouer la carte de la prudence, et éviter de dépenser des fortunes en publicités, ou en temps passé sur les réseaux sociaux et moteurs de recherche. Si vous faite partie de la catégorie d’entreprises désireuses de connaître le succès en ligne, sur le long terme, mais de la façon la plus pérenne qui soit, le référencement stratégique est la clé.

En effet, c’est avec le temps que l’on positionne les pages de son site dans le top 10 de Google (première page des résultats de Google, Bing et Yahoo), car les algorithmes de ces mastodontes en ligne sont devenus de plus en plus complexes.

Chez Anaconda, notre agence de marketing digital, nous avons à votre disposition une batterie de stratégies de référencement (SEO) parmi les plus profitables. La seule contrainte est liée à la régularité des actions. Il est donc nécessaire de ne rater aucune étape, et d’être régulier lorsqu’il s’agit de publier, de partager, bref, d’agir pour l’image de votre entreprise, vos services, vos produits.

stratégie digitale long terme

Le référencement : la solution pérenne

SEO

Le référencement va en effet vous permettre chaque semaine de progresser dans les classements des résultats des moteurs de recherche, et donc, au bout d’un certain temps, de figer vos pages en tête de ces mêmes classements. Ce qui aura pour conséquence de générer sur votre site des visites nombreuses, mais aussi particulièrement qualifiées. Oui, ce trafic est très rentable, car si une personne tape un terme-clé lié à votre activité, et qu’elle clique sur le lien d’une de vos pages, ce client potentiel est quasiment acquis, car il vient vers vous par besoin. Cet internaute cherche clairement vos produits et services, l’intention d’achat est clairement liée à sa requête dans Google.

Pour se positionner efficacement sur un ensemble de termes-clés, au sommet de Google et autres moteurs de recherche, une stratégie efficace consiste à publier dans le blog interne de votre site principal (actualités, infos, nouveaux produits, tests et autres rubriques) de manière très régulière (une ou deux fois par semaine, sinon plus dans le cas d’une boutique en ligne) des articles pertinents et attractifs allant jusqu’à 2500 mots, puis de partager ces mêmes articles dans les réseaux sociaux afin d’en augmenter la portée.

Cette technique permet d’accroître votre visibilité directe (visites directes), mais aussi et surtout, de manipuler favorablement les algorithmes de positionnement des moteurs de recherche, donnant ainsi en effet boule de neige à vos publications, qui au passage, augmentent la taille de votre site, son nombre de pages, le nombre de publications sociales, bref que du bon pour votre visibilité web !

De l’huile de coude, et des résultats progressifs

C’est certain, il n’est pas facile de trouver le temps nécessaire chaque semaine, pour un entrepreneur, nécessaire à la rédaction d’articles si conséquent, et de manière optimale. Cela implique des recherches préalables, une étude des mots clés les plus rentables, ou encore un mode rédactionnel adapté, incluant un maximum de termes-clés liés à l’activité à mettre en avant. Mais cela représente le meilleur investissement en temp que vous puissiez faire pour votre entreprise (oui, en temps, car cela ne coute rien en argent !).

En effet, imaginez que vous soyez un vendeur de chaussures de type talon aiguille. Votre boutique en ligne est très étroitement liée par exemple au terme « talon aiguille » ou encore « botte talon aiguille » (plus précis, moins concurrentiel, plus rentable). Ces terme clés sont recherchés environ 7500 fois chaque mois dans Google France (France ! C’est-à-dire qu’elles le sont bien davantage si on cumule les pays francophones dans lesquels la même expression peut être tapée !).

Imaginons qu’au bout de 5 mois, après ces efforts rédactionnels intenses, vous soyez positionné en tête de Google sur ces mêmes expressions. Et bien vous pourrez considérer avoir acquis mensuellement plus de la moitié de ces internautes sur votre site, transformant ainsi au final 10% d’entre eux, ce qui représente au bas mot 750 ventes mensuelles ! N’est-ce pas là une formidable opportunité de faire croitre votre société, son portefeuille clients, son chiffre d’affaires ?

résultats positifs

Choisissez les thématiques rentables

mots clés rentables

Mise en garde : attention au choix de votre thématique principale (celle de votre présence en ligne), ainsi que du choix des termes-clés associés. Il est conseillé, pour permettre une rentabilité accrue de l’image de votre société en ligne, ou tout simplement pour mieux vendre, de ne focaliser en référencement QUE sur des termes-clés réellement rentables, c’est-à-dire incluant une réelle intention d’achat, sans quoi vous aurez certainement beaucoup de trafic entrant sur les pages de votre site, mais très peu de transformations commerciales, de ventes, ou d’acquisition de prospects, car le trafic sera résiduel, dépourvu de sens commercial.

Attention également à vos rédactionnels ; toutes les agences de référencement vous diront qu’ils se doivent d’être attractifs et doivent apporter de la valeur à vos lecteurs. En effet, si le titre de votre dernier article inséré dans le blog interne de votre site est particulièrement accrocheur, attractif, mais si le contenu même de votre article donne le sentiment d’avoir été rédigé à la va-vite, sans contenu pertinent, ce sera encore une fois un coup d’épée dans l’eau !

Articles recommandés

Pas encore de commentaires. Faites vous entendre !


Votre commentaire